À propos

Bienvenue sur Helvetia Historica, un blogue consacré à l’histoire de la Suisse.

Je m’appelle Yannis Amaudruz (sans lien avec des personnalités romandes bien connues). Après avoir effectué un apprentissage de commerce dans le domaine des assurances, je me suis aperçu que la passion de la franchise et de la quote-part ne m’animait pas suffisamment pour que j’en fasse mon métier. Par conséquent, j’ai pris la décision de mener des études universitaires d’histoire, un domaine auquel je m’intéresse depuis l’enfance.

Quant à ces pages, elles sont nées d’une innocente rêverie, alors que je regardais par la fenêtre, un soir d’automne. Une vague pensée, d’abord : et si cette passion de toujours pour la compréhension du passé et de l’évolution des sociétés humaines s’incarnait dans un blogue ?

L’idée germa dans mon esprit. D’abord quelque peu obscure, puis de plus en plus évidente, jusqu’à devenir limpide. Il s’agissait ensuite d’affiner ce projet qui, pour être honnête, devint presque obsédant. Rêvasser ne suffisait cependant plus: il fallait réfléchir de façon concrète aux contours et au contenu de ce blogue à venir. Très vite, il m’est apparu qu’il prendrait un ton bien singulier, reflétant sans doute ma vision du rôle de l’histoire : celui-ci n’est à mon sens pas dans la glorification du passé, encore moins dans la recherche d’éléments visant à culpabiliser le présent ou à l’instrumentaliser à des fins idéologiques. Il ne réside aucunement dans la croyance superstitieuse en un «mouvement» vers un progrès infini ou une décadence alarmiste. Le parcours de l’humanité n’est pas programmé pour aller vers des lendemains meilleurs ou un avenir catastrophique. Il est fait d’hésitations, de balbutiements, d’évolutions, d’erreurs, de hasards et d’étonnements. Rien n’est écrit à l’avance.

Pour le plaisir des visiteurs (et de l’auteur !), ce blogue alliera l’utile à l’agréable, l’humble érudition à l’anecdote éclairante. Toujours avec le souci de retranscrire le passé sans le trahir. Que votre lecture soit plaisante ou dérangeante, amère ou savoureuse, je vous remercie de votre passage.

Historiquement vôtre,

Yannis Amaudruz, pour Helvetia Historica

© 2017-2018 – Tous droits réservés